Filière riz : Comment le Nigeria a atteint l’autosuffisance

Entreprises Filière Technologies

 19 novembre 2022(-Savane.ci)-Devenu autosuffisant en riz, le Nigeria va pour la première fois exporter du riz, selon le site comodafrica.

Et son premier client sera l’Egypte. La Rice Farmers Association of Nigeria (RIFAN) a signé un avec Memorandum of Understanding (MoU) avec  Tiamin Rice Company, l’un des plus grands producteurs de riz du Nigeria.

  « RIFAN et Tiamin partagent un programme commun dans le domaine de la riziculture et de l’usinage du riz. Il s’agit d’assurer une gestion durable de la chaîne d’approvisionnement du riz dans le cadre d’un partenariat qui vise à produire, broyer et conditionner du riz transformé de la plus haute qualité pour l’exportation et le commerce local », indique le directeur adjoint de Tiamin Rice Company.

Tiamin Rice Company possède une rizière de 10 000 hectares à Udubo, dans l’État de Bauchi et  dispose d’une capacité combinée de 920 tonnes par heure à partir de ses deux usines dans les États de Kano et de Bauchi, selon une déclaration Aliyu Ibrahim.

Avec l’insécurité et surtout les inondations  dans le Nord du pays, la production de riz au Nigeria pour 2022/23 devrait baisser de 7% par rapport à 2021/22 pour s’établir  à 7,8 millions de tonnes (Mt) alors que la consommation devrait aussi baisser de 5% à 6,9 Mt suite à la hausse des prix dans un contexte de diminution du pouvoir d’achat des consommateurs, selon les données du département américain de l’Agriculture (USDA).

Rappelons que l’autosubsistance en riz est une priorité du gouvernement. Pour atteindre cet objectif, la Banque centrale soutient les rizeries via un fonds d’intervention, dont a bénéficié à plusieurs reprises Tiamin Rice, mais aussi via des mesures restrictives sur les importations avec le non accès aux devises étrangères au niveau du guichet officiel, l’interdiction de l’importation par les frontières terrestres et une taxe élevée à l’importation par les ports de l’odre de 60%. 

Des mesures qui font que la majeure partie du riz importé au Nigéria entre par des frontières terrestres non surveillées. L’USDA estime que les importations de riz du Nigeria s’élèveront à 1,5 Mt en 2022/23, en baisse de 47% par rapport à 2021/22.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *