CÔTE D’IVOIRE : L’ARMÉE FRANÇAISE S’EN VA !

Diplomatie Politique

Abidjan, 6 juin 2023 ( savane.ci)-C’est le journal Le Monde qui livre l’information ! La France s’apprête à réduire de plusieurs centaines, dans les mois à venir, le nombre de soldats présents sur ses différentes bases du continent africain.

Cette réduction concerne en premier lieu la base d’Abidjan, en Côte d’Ivoire, puis celles de Dakar, au Sénégal, et de Libreville, au Gabon. Djibouti est la seule emprise à conserver son format intact, avec 1 500 militaires.

Cette décision intervient six mois après la fin de l’opération « Barkhane », Paris compte retirer plusieurs centaines de soldats de ses bases au Gabon, au Sénégal et en Côte d’Ivoire. Un mouvement qui impacte certains industriels de défense exportant sur le continent.

Aucun élément chiffré n’avait alors été communiqué. Ce mouvement sera « visible », s’était contenté d’évoquer le président de la République, développant au passage l’idée de bases militaires « cogérées » avec les pays partenaires.

Trois mois plus tard, les grandes lignes des ajustements à venir ont été arbitrées. Ce sont bien plusieurs centaines de soldats français qui doivent être retirées au total entre la Côte d’Ivoire, qui en compte aujourd’hui 950, et le Sénégal et le Gabon, où la France dispose en 

Ce mouvement de retrait se veut la traduction concrète du discours que le chef de l’Etat, Emmanuel Macron, avait prononcé le 28 février, à Paris, afin de donner les grandes orientations de sa feuille de route pour l’Afrique pour son second mandat. 

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *