MINES : KANIASSO VA PRODUIRE DU COBALT ET DU NICKEL

Filière

Kaniasso, 5 juillet 2023 (savane.ci)- Après la prospection, a Société pour le développement minier de la Côte d’Ivoire (SODEMI) a lancé, mardi, la phase d’exploration de nickel-cobalt latéritique (NI/Co) à Kaniasso.

Au cours de la  réunion présidée par le préfet, Aimé Akpa, le conseiller technique du directeur général de la SODEMI, chargé des cœurs de métiers, Charlot Yao, a invité les populations bien accueillir les équipes de géologues qui seront amenées à visiter la superficie concernée d’environ 91 km2 fixée par l’État qui renferme neuf villages. « La SODEMI, qui a pour vocation de faire la recherche et l’exploitation via des partenariats, a le devoir d’expliquer ce qu’elle fait pour éviter que les populations fassent des confusions avec les personnes qui sont dans une pratique d’orpaillage illégale », a expliqué Aimé Akpa durant la rencontre.

Selon lui, il s’agit là d’une étape, a-t-il précisé, différente de la phase d’exploitation effective « Au niveau de Kaniasso, il y a eu des tentatives précédentes. Des indices ont été accrochés qui nous (la SODEMI) poussent à venir pour la confirmation des anciens résultats et la recherche de résultats additionnels afin d’avoir plus ressources et tendre vers d’autres études », a-t-il signifié.

Le préfet de Kaniasso a appelé les populations à une bonne collaboration avec les équipes du projet qui sillonneront leurs terres.

« Faisons en sorte que le travail des équipes soit facilité. Il faudrait que les jeunes, qui seront recrutés, puissent s’engager véritablement. C’est nous tous qui gagnons si ces recherches sont concluantes.  Kaniasso va bénéficiez de projets dans le sens de l’amélioration des conditions de vie des populations », a-t-il fait comprendre.

Des substances d’avenir, le nickel et le cobalt se posent en substituts d’anciennes formes d’énergies qui menacent la vie sur terre. Le cobalt spécifiquement est utilisé dans la fabrication des moteurs électriques et ainsi devenu la clé de l’après-pétrole. Il sert aussi dans la fabrication de composantes de téléphones portables, indispensables à la vie moderne.

« C’est dans cette grande dynamique du monde que l’Etat de Côte d’Ivoire est. Et, la SODEMI qui est l’œil technique de l’Etat en matière de recherche minière s’engage pour pouvoir identifier des lieux, trouver des potentiels, afin que le pays se dessine aussi, à terme, comme un grand producteur de ces ressources qui sont demandées pour l’avenir énergétique », a noté le conseiller technique du DG (de la SODEMI), chargé des cœurs de métiers.

La Rédaction avec l’AIP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *